UTILISATION ET DUREE DE VIE D’UN IMPLANT DENTAIRE
PERSONNES QUI SE FONT POSER UN IMPLANT DENTAIRE
UN IMPLANT DENTAIRE, QU’EST-CE-QUE CELA IMPLIQUE ?
DUREE ET TRAITEMENT
APRES LE TRAITEMENT
PERTE D’UN IMPLANT
FRAIS

 

UTILISATION ET DUREE DE VIE D’UN IMPLANT DENTAIRE

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?
Un implant dentaire est une racine artificielle en forme de vis, que le chirurgien-dentiste place dans l’os pour remplacer la racine d’une dent manquante.Le matériau utilisé pour la fabrication de l’implant est le titane, en raison de sa solidité et de son excellente tolérance dans l’organisme.Une fois cicatrisé, il sert d’ancrage pour la/les dents à remplacer. L’os et le titane fusionnent naturellement et spontanément, comme les os cassés après une fracture.

Combien de dents peut-on remplacer au moyen d’implants dentaires ?
Les implants dentaires permettent de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Ils permettent de fixer un bridge ou de stabiliser une prothèse amovible sur une mâchoire complètement édentée.

Quels sont les effets du titane sur le corps ?
Le titane est un matériau très bien toléré par l’organisme. A ce jour, aucun effet secondaire n’a été constaté.
Le titane peut-il provoquer des réactions allergiques dans la cavité buccale ?
En principe, l’être humain peut développer des réactions allergiques à n’importe quel type de produit. En ce qui concerne le titane, et aussi la porcelaine, les réactions allergiques sont toutefois très rares, même exceptionnelles.

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire ?
Une bonne hygiène bucco-dentaire et des contrôles annuels par le praticien ayant réalisé la pose, sont essentiels au maintien des implants à long terme. En l’absence de facteur de risque, les implants dentaires n’ont théoriquement pas de durée de vie limitée, et sont soumis à une évolution comparable à celle des dents naturelles.

PERSONNES QUI SE FONT POSER UN IMPLANT DENTAIRE

Quelles sont les conditions requises pour placer un implant dentaire ?
Toute personne, quelque soit son âge, ayant terminé sa croissance, peut recevoir des implants après étude de son bilan médical par le chirurgien-dentiste.

Quels sont les principaux facteurs de risques ?
- un problème de gencives non traité
- le tabac, à partir de dix cigarettes par jour, voire moins dans certains cas

Quel est l’âge moyen des personnes qui se font poser un implant dentaire ?
60% des patients sont âgés de plus de 50 ans.

UN IMPLANT, QU’EST-CE QUE CELA IMPLIQUE ?

Quels sont les avantages des implants dentaires ?
Par rapport à un bridge conventionnel, le grand avantage des implants est qu’il n’est pas nécessaire de toucher aux dents voisines.
Les implants permettent de stabiliser une prothèse mobile ou fixer un bridge, améliorant le confort de la mastication et la confiance en soi.
En sollicitant la mâchoire à l’endroit où il a été placé, l’implant contribue à préserver l’os en ralentissant la fonte osseuse consécutive à l’extraction des dents.

DUREE ET TRAITEMENT

Comment se déroule le traitement ?
- Il débute par un entretien et un examen minutieux de la bouche du patient.
- Le traitement est ensuite planifié pour que les implants soient placés d’une manière idéale, en fonction de la masse osseuse disponible et de la future reconstruction prothétique envisagée.
- Cette étape est suivie par l’intervention chirurgicale au cours de laquelle les implants sont placés dans l’os de la mâchoire.
- Cette intervention chirurgicale dure entre trente minutes et deux heures, en fonction du nombre d’implants.
- La reconstruction prothétique intervient quelques semaines plus tard, au terme de la cicatrisation.
- Dans certains cas favorables, une prothèse provisoire immédiate peut être posée le jour le l’intervention.
- La durée du traitement «pose d’ implant + reconstruction prothètique » varie entre trois et neuf mois : cette durée peut s’allonger au-delà d’un an si l’on doit préalablement extraire des dents, augmenter la quantité d’os ou améliorer la qualité de la gencive.
- Une fois le traitement terminé, l’accent est mis sur les soins d’hygiène bucco-dentaire et ses contrôles réguliers.

En quoi consiste concrètement l’intervention chirurgicale ?
Au cours de l’intervention, le praticien décolle la gencive. Il réalise ensuite un trou d’une dizaine de millimêtres de profondeur dans lequel l’implant est ensuite vissé. L’implant se présente sous la forme d’une vis en titane qui est un métal solide et très bien toléré par l’organisme. Au terme de la cicatrisation, après 4 à 12 semaines, une couronne, un bridge ou une prothèse peuvent être fixés sur le/les implant(s).

Que fait le chirurgien-dentiste lorsqu’il constate une inflammation autour de l’implant ?
Des contrôles et des radiographies réguliers permettent de détecter rapidement les premiers signes d’inflammation. La surface de l’implant est nettoyée avec des brosses en matière synthétique puis polie avec une pâte à polir. Les gencives enflammées sont rincées avec un désinfectant. Ce traitement est répété à intervalles réguliers, jusqu’à stabilisation de la situation. Dans les cas avancés, la prise d’antibiotiques ou des interventions chirurgicales complémentaires peuvent être nécessaires.

Quand une augmentation de la masse osseuse est-elle requise ?
Une augmentation de la masse osseuse doit être envisagée lorsque le volume osseux nécessaire à la pose de l’implant est insuffisant. Selon l’importance du manque d’os, elle peut soit être réalisée avant la pose de l’implant, soit en même temps.

Ce traitement est-il douloureux ?
L’intervention chirurgicale se déroule sous anesthésie locale. Elle est donc indolore. Nous proposons également l’assistance d’un médecin anesthésiste spécialiste de la douleur, pour réaliser l’intervention chirurgicale sous sédation analgésique.
Les éventuelles douleurs post-opératoires sont généralement de faible intensité et traitées par des comprimés analgésiques.

APRES LE TRAITEMENT

Y a-t-il une incapacité de travail après le traitement ?
Dans la majorité des cas, le travail est possible dès le lendemain de l’intervention. Les suites post-opératoires sont comparables à celles d’autres interventions chirurgicales de la bouche. De légères douleurs et un œdème sont possibles. Dans certains cas, un hématome peur apparaître durant quelques jours au niveau du visage.

A quoi faut-il veiller après l’intervention ?
Les consignes post-opératoires données sont à suivre pendant la semaine suivante.
Une bonne hygiène bucco-dentaire et des contrôles réguliers sont essentiels au maintien des implants à long terme.
En cas d’hygiène buccale insuffisante, les implants sont plus sujets aux infections que les dents naturelles.

Peut-on s’entraîner avec la Power Plate après la pose d’un implant dentaire ?
Les distributeurs de la Power Plate et les centres d’entraînement déconseillent son utilisation lorsque des implants ont été récemment posés, également dans le cas des implants dentaires. L’entraînement devrait pouvoir être repris sans problème après la cicatrisation de six semaines environ. On ne dispose toutefois d’aucune recherche scientifique dans ce domaine.

PERTE D’UN IMPLANT

Comment et pourquoi peut-on perdre un implant ?
Les raisons de la perte d’un implant ne sont pas toujours clairement identifiables. Plusieurs causes sont possibles :
- hygiène buccale insuffisante souvent associée au tabac
- contraintes mécaniques excessives
- cicatrisation trop lente de l’implant dans l’os, liée à la mémoire de l’os
- infection durant la phase de cicatrisation (dans ce cas, l’implant est « perdu » dans les semaines suivant sa pose).

FRAIS

Quel est le prix d’un implant ?
Le prix d’un implant dentaire varie en fonction de chaque cas et de la complexité du traitement. Un devis détaillé sera réalisé avant chaque intervention.
En cas de « perte » de l’implant, ou d’infection, l’implant est déposé et sera reposé après quelques semaines de cicatrisation, sans honoraires. Seuls les frais éventuels de fournitures supplémentaires seront facturés.

Les caisses maladie assument-elles une partie des frais de traitement ?
D’une manière générale, l’assurance maladie de base ne couvre pas les frais dentaires. Seules certaines mutuelles complémentaires ont prévu dans leurs contrats des forfaits annuels pour des dépenses d’implants et prothèses dentaires : vous pouvez toujours les questionner, voire leur envoyer une copie du devis.


FAQ : Questions fréquemment posées

 

Ce site est réservé à un usage d'information et ne sera pas utilisé pour répondre à un problème de santé buccale
mentions légalesRéalisation Annecycom . Cammara Design . Itheac